Série Épisodes Images Liens LCCDN Comparatif Bonus

 

Nadia et le secret de l'eau bleue est basé sur le roman de Jules Verne : "20 000 lieux sous les mers" et sur le mythe du continent disparu de l'Atlantide.

La série est constituée de 39 épisodes d'environ 25 min. chacun et est décomposée en cinq parties : la présentation des personnages et de l'histoire, dans le Nautilus, sur les îles, en Afrique et dans l'Espace. Le problème est que beaucoup de scènes de "l'original" on été coupées (en général pour des raison de censure : corps trop voyant, scène dure...) et même un épisode entier a été "supprimé" (le n°34). La série a été dernièrement commercialisée par AB en un coffret VHS contenant tous les épisodes (sauf le 34) et avec la censure. C'est pourquoi j'ai créé la Ligue pour la Commercialisation d'un Coffret de DVD Nadia (LCCDN), pour que sorte enfin Nadia (avec les scènes coupées et l'épisode 34) en qualité DVD. Seule GameOne, chaîne de télévision française sur Canal Satellite et TPS, a diffusé la série entièrement (scènes coupées en VOST et même l'épisode 34 !!!). Bravo et merci GameOne!

Résumé (mais vraiment très résumé...) :

   Nous sommes en 1889, à Paris, lors de l'exposition universelle. Jean, un garçon inventeur en herbe arrive en bateau du Havre. Là, il rencontre Nadia (et son lionceau), une jeune fille acrobate dans un cirque qui s'est installé en ville, en haut de la Tour Eiffel. Le problème est que trois gangsters (2 hommes et 1 femme, leur chef) en veulent à la pierre bleue de Nadia et qu'ils arrivent derrière celle-ci. Après maintes et maintes péripéties, Nadia arrive à s'enfuir avec Jean vers Le Havre. Là-bas, ils se réfugient chez Jean, à qui son père a donné la maison pendant son absence (en effet, le père est marin), où il y a plein d'inventions (tel que l'escalator...) que Jean a fait avec son oncle. Jean a aussi inventé des avions (qui ont marché plus ou moins bien) et lorsque les 3 gangster et leur sorte de scarabée de métal les repèrent, ils s'enfuient de nouveau mais cette fois avec le dernier avion de Jean : l'Étoile de la Seine 7 ! Arrivés au dessus de la mer, le moteur de l'avion lâche, ils réussissent à amerrir mais un orage se prépare... Ils sont repêchés par un navire de guerre qui se bat contre des "monstres marins" qui s'attaquent aux bateaux de marchandises. Après une altercation entre le Glatank (le scarabée de métal) et le vaisseau de guerre, une bataille contre 2 "monstres marins" (faits de métal, vu le bruit que font les obus sur la peau des "monstres") éclate (soit dit en passant, les 2 "monstres" n'ont pas l'air de s'apprécier). Le vaisseau de guerre est atteint par une torpille et prend l'eau mais ne coule pas. Nadia, Jean et Attila (le lionceau) sont rendus à la mer avec l'avion de Jean. L'avion et ses occupants sont recueillis par le Nautilus, un sous-marin (sûrement un des "monstres marins") commandé par, vous l'aurez deviné, le Capitaine Némo. Puis, les trois compères sont rendus à la liberté avec un avion remis à neuf : transformé en hydravion et avec un moteur en état de marche. Avec cet hydravion, ils vont sur une île où ils rencontrent Marie, une enfant découverte par les trois compères, dans les bras de sa mère morte avec son chien et son père, tués eux aussi. Le petit groupe fait bientôt "connaissance" avec une "organisation" : la NéoAtlantide commandée par Argon. Nadia est faite prisonnière de celui-ci puis est délivrée par Jean, qui s'est associé aux trois gangsters du début (Gladys, la chef, Caïus le costaud-bourin et Titus l'inventeur-machiniste du groupe) et le Nautilus, qui combat la NéoAtlantide. Enfin, Nadia, Jean, Marie, Attila, Gladys, Caïus et Titus sont recueillis par le Nautilus pour avoir d'autres aventures... Mais ceci je vous laisse le découvrir en regardant la série (ou lire un résumé sur le net).